lesoirimmo

«Un flic bien trop honnête»: l’enquête absurde de Franz Bartelt

L’inspecteur Gamelle ne boit pas. Même en dehors du service.
L’inspecteur Gamelle ne boit pas. Même en dehors du service. - Olivier Ramonteu.

Malgré son nom, l’inspecteur Wilfried Gamelle n’est pas un fantaisiste. Chez lui, la fonction l’emporte sur le patronyme. Et, quand on dit « fonction », on entend « fonctionnaire ». Salaire modeste, ambition à hauteur de fiche de paie, la routine pour principale vertu. A l’opposé des héros de séries policières, Gamelle ne boit pas. Jamais. Même quand il n’est pas en service. Justine vient de le quitter en raison de son sérieux alors qu’elle-même est plutôt du genre fêtarde : « Elle le jugeait trop vertueux, trop sobre, trop honnête. » Sans se prendre pour un héros, il se veut un homme de devoir. Et rien que cela.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct