lesoirimmo

Per Petterson

Arvid Jansen passe ses journées à errer dans Olso, à faire la tournée des bars, à lire dans des cafés, à rouler au hasard, à dormir souvent dans sa voiture. Parce que le lit est devenu un endroit tabou : sa femme Turid l’a quitté, et ses trois filles aussi. Il les voit parfois et chaque fois elles lui demandent s’il a un plan. Un plan pour quoi ? Pour faire son deuil de la mort de ses parents et de ses frères dans le naufrage d’un ferry ? Pour accepter le départ de son épouse et de ses filles ? Pour mieux vivre sa solitude ? Arvid vit une crise existentielle, c’est sûr. Mais ne craignez rien : il n’y a aucun pathos, aucun mélo, aucune lourdeur dans ce roman parfait, nostalgique, mélancolique mais aussi léger qu’un flocon de neige.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct