lesoirimmo

Sans-papiers: Alexander De Croo demande l’arrêt de la grève de la faim

Le secrétaire d’Etat de l’Asile et de la Migration Sammy Mahdi et le Premier ministre Alexander De Croo ont tenu des positions humaines mais fermes.
Le secrétaire d’Etat de l’Asile et de la Migration Sammy Mahdi et le Premier ministre Alexander De Croo ont tenu des positions humaines mais fermes. - Belga.

Une grève de la faim constitue toujours un drame humain et nous appelons à la cessation du mouvement. » Le Premier ministre a pratiqué, jeudi, à la Chambre, la politique de la main de fer dans un gant de velours pour appréhender le problème de la grève des sans-papiers à Bruxelles, qui se prolonge, avec des grévistes qui se font coudre les lèvres et un risque réel de voir tomber des victimes.

Devant cette situation délicate, le gouvernement a affiché un front uni. Contrairement à d’autres dossiers, aucun député de la majorité, pas même les socialistes et écologistes, n’a posé de questions au Premier ministre, pour éviter toute déclaration mettant la coalition en difficulté. Seule l’opposition, Theo Francken (N-VA) et Dries Van Langenhove (Vlaams Belang) en tête, a accusé les partis de gauche du gouvernement « d’inciter à la grève en faisant croire à la possibilité d’une régularisation collective. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct