lesoirimmo

Nouveau bras de fer entre Ryanair et la délégation syndicale belge

Le CEO a refusé de recevoir le courrier en question jeudi matin et l'a ensuite qualifié de stupide et d'inepties, lors d'une conférence de presse à Bruxelles, où il a insisté sur le respect de la loi belge sur le travail et sur les 88 millions d'euros payés en taxes et en frais divers par son entreprise en Belgique. 

Selon le CEO irlandais, tous les syndicats représentant le personnel de cabine et les pilotes à travers l'Europe ont accepté la réduction salariale "très modeste" (de 5 à 10% pour le personnel de cabine et jusqu'à 20% pour les pilotes, à chaque fois durant deux ans avant un retour à une rémunération normale les trois années qui suivent, NDLR) demandée par la compagnie. Tous à l'exception des deux organisations belges défendant les stewards et hôtesses, que Michael O'Leary qualifie de "folles". 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct