lesoirimmo

Liban: «J’ai mis mon réveil à 4h30 pour pouvoir faire le plein d’essence»

En proie à une crise économique sans précédent, le Liban vit depuis plusieurs semaines au rythme des pénuries d’essence. Les files s’allongent devant les stations.
En proie à une crise économique sans précédent, le Liban vit depuis plusieurs semaines au rythme des pénuries d’essence. Les files s’allongent devant les stations. - Reuters

Reportage

Il est 6h30 dans le quartier de Gemmayzé à Beyrouth. La station essence Medco n’ouvre que dans une heure mais la queue s’étend déjà sur près d’un kilomètre devant les pompes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct