lesoirimmo

Accord OCDE: Washington salue "un jour historique pour la diplomatie économique"

"Les sociétés multinationales ne pourront plus opposer les pays les uns aux autres dans le but de faire baisser les taux d'imposition et de protéger leurs bénéfices au détriment des recettes publiques", a réagi Joe Biden dans un communiqué. 

Au total, 130 pays, n'incluant toutefois pas l'Irlande, sont parvenus jeudi à un accord sur une réforme de la taxation des multinationales, prévoyant notamment la mise en place d'un impôt minimum "d'au moins 15%" sur les bénéfices, a annoncé l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Ces entreprises "ne pourront plus éviter de payer leur juste part en cachant les bénéfices générés aux États-Unis, ou dans tout autre pays, dans des juridictions à fiscalité plus faible", a ajouté le président américain.

Plus tôt, sa secrétaire au Trésor, Janet Yellen, avait estimé qu'aux Etats-Unis, "cet accord fera en sorte que les entreprises assument une juste part". 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct