lesoirimmo

Ryanair veut doubler sa présence à Bruxelles et supplanter Brussels Airlines

Objectif pour Michael O’Leary, l’emblématique patron de Ryanair: 200 millions de passagers pour sa société d’ici à 2026.
Objectif pour Michael O’Leary, l’emblématique patron de Ryanair: 200 millions de passagers pour sa société d’ici à 2026. - Photo News.

Pour Ryanair et son emblématique patron, Michael O’Leary, le 1er juillet est symboliquement l’entrée en fonction du certificat numérique covid européen, supposé simplifier la vie des voyageurs européens, mais aussi le véritable départ de la saison estivale, avec des prix « au plus bas qu’on ait jamais vus un mois de juillet ». C’est notamment le cas dans les deux aéroports belges où la low cost irlandaise est présente : Charleroi (14 avions basés, 86 destinations) et Bruxelles (deux avions basés actuellement mais en théorie quatre, 18 destinations). Une fois la promotion des nouvelles routes faite, le patron de Ryanair confirme qu’il voit son groupe devenir rapidement la première compagnie aérienne en Belgique. De juillet 2021 à juillet 2022, il compte y transporter 9 millions de voyageurs (6,5 à Charleroi, 2,5 à Bruxelles). Puis il précise ses intentions : doubler rapidement sa présence à Bruxelles puis graduellement y développer la même ampleur d’activité qu’à Gosselies.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct