lesoirimmo

Des victimes de la terreur à l’assaut du mont Ventoux

Marion et Aristide Melissas s'entraînent sur le plateau de Boom en vue de grimper le mont Ventoux le 6 juillet.
Marion et Aristide Melissas s'entraînent sur le plateau de Boom en vue de grimper le mont Ventoux le 6 juillet. - Mathieu Golinvaux.

La petite côte de la Bosstraat, à Boom (Anvers), n’a rien d’effrayante. Surtout si vous la comparez aux lacets du mont Ventoux et ses pentes à 7,5 % de moyenne brûlées par le soleil. C’est pourtant là – faute de mieux au Plat Pays qui est le nôtre – que nous retrouvons jeudi Marion et Aristide Melissas. Ils s’y entraînent, à une semaine de relever le défi du géant de Provence, le 6 juillet, la veille des coureurs du Tour de France.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct