La discrimination raciale à l’embauche reste une réalité en Belgique

La discrimination raciale à l’embauche reste une réalité en Belgique

U n Turc dans la sécurité ? Mais ça ne s’est jamais vu ! » ou encore « Ah non ça va, on a déjà une Fatima, c’est suffisant ! ». C’est le genre de messages que peuvent découvrir par mail des chercheurs d’emploi avant que le courrier électronique n’ait été transféré plusieurs fois, en interne et que, finalement, leur revienne une réponse polie de refus. « C’est rare, mais ça arrive », confirme Patrick Charlier, le directeur d’Unia, l’ancien Centre interfédéral pour l’égalité des chances.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct