lesoirimmo

Tensions entre la Slovénie et la Commission: le président slovène contre-attaque

Janez Jansa, le président de la Slovénie.
Janez Jansa, le président de la Slovénie. - AFP.

La Slovénie « n’est pas un État membre de seconde zone » : le Premier ministre Janez Jansa, dont le pays a pris la présidence de l’UE, a contre-attaqué vendredi au lendemain d’un incident avec un haut responsable européen sur le respect de l’État de droit.

Incident diplomatique rare dans ce type d’événements, le vice-président de la Commission européenne chargé du Pacte vert, Frans Timmermans, avait refusé jeudi de se joindre à la photo de groupe des membres de l’exécutif européen avec le dirigeant conservateur, à l’occasion du lancement de la présidence semestrielle de l’Union.

Le Néerlandais protestait ainsi contre « une attaque inacceptable et diffamatoire » de Janez Jansa contre deux juges slovènes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct