lesoirimmo

Le risque d’une trop faible vaccination

Le risque d’une trop faible vaccination
Photo News.

Au moment d’écrire ces lignes, on frôlait la barre des 80 % de vaccinés chez les 18 ans et plus en Belgique. On parle ici de la première dose. Moins de la moitié des adultes sont « totalement vaccinés » et, à l’échelle entière de la population, le chiffre tombe à 35,4 %. « Le niveau de la vaccination va influencer toutes nos projections pour les mois à venir », détaille Nicolas Franco, chercheur en modélisation mathématique à l’Université de Namur. « Inclure les adolescents de 12 à 15 ans pourrait avoir un impact important. » Le débat devrait être tranché dans les prochains jours par les autorités compétentes qui attendent un rapport du Conseil supérieur de la santé mais rien n’est garanti. « En tout cas, si trop peu de gens sont totalement vaccinés, qu’on relâche toutes les mesures, c’est-à-dire qu’on revit comme avant et que le variant prend de l’ampleur, on pourrait voir les chiffres remonter dès la fin août ou septembre », poursuit le chercheur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct