lesoirimmo

Le risque d’un relâchement trop rapide

Le risque d’un relâchement trop rapide
Photo News.

Comme l’année dernière, il est désormais possible de revivre presque normalement. Il reste encore quelques limites au niveau du nombre de contacts, le port du masque en intérieur, les boîtes de nuit fermées et des événements de grande ampleur très contrôlés. Si les bons chiffres persistent, le Codeco du 16 juillet pourrait encore accentuer le déconfinement déjà très avancé dans la tête de la plupart des gens. Cela va un peu trop vite pour Erika Vlieghe, chef de service des maladies infectieuses à l’Université d’Anvers. « Cela dépend des lieux mais on observe un certain relâchement. Certains sont très scrupuleux, mais il y a aussi des cafés où au lieu d’une distance d’1,5 mètre entre les gens, elle est plutôt de 10 centimètres… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct