lesoirimmo

Accord sur un impôt minimal mondial à 15%

Le «coup d’épaule» du président Biden a permis un accord après des années de négociations. © Reuters.
Le «coup d’épaule» du président Biden a permis un accord après des années de négociations. © Reuters.

Après des années de négociations et le coup d’épaule du président américain Joe Biden, 130 pays se sont mis d’accord, jeudi, pour introduire un impôt minimal mondial d’au moins 15 % sur les bénéfices des multinationales. Cet automne, Mathias Cormann, le secrétaire général de l’OCDE, qui pilote les travaux, espère finaliser l’ensemble des détails techniques et le plan de mise en œuvre, qui devrait être effective en 2023.

Seuls neuf pays font (encore ?) de la résistance, notamment des paradis fiscaux en Europe – l’Irlande (dont le taux officiel de l’impôt des sociétés est de 12,5 %), la Hongrie (9 %) et l’Estonie (qui ne taxe que les bénéfices distribués) – et dans les Caraïbes (la Barbade et Saint-Vincent-et-les-Grenadines). La Chine, l’Inde et la toute grande majorité des pays du Sud ont validé le projet, à l’exception du Kenya, du Nigeria, du Pérou et du Sri Lanka.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct