lesoirimmo

Tour de France: Mathieu van der Poel s’est pris au jeu

Tour de France: Mathieu van der Poel s’est pris au jeu

A le voir complètement défait étendu à même le sol, luisant de sueur, le visage chauffé par l’effort et enquillant les bouteilles et bidons sans autre effet que d’en quémander de nouveaux, nul doute que la journée bourguignonne de Mathieu van der Poel s’est écrite dans l’intensité. Le maillot jaune sourit mais, une nouvelle fois, il s’est dépouillé sur cette étape aux allures de classique qui, comme par hasard, a titillé les envies rebelles des spécialistes printaniers, belges en tête (voir ci-dessous). Kasper Asgreen, Wout van Aert, Mathieu van der Poel, Jasper Stuyven… il ne manquait que les pavés et le vent qui souffle entre les beffrois pour annexer l’endroit où, une nouvelle fois, « Van der Poupoel », comme il est acclamé ici, a fait le spectacle. Comme toujours ou presque, finalement. « Avec Wout et Kasper devant, je ne pouvais pas rester et attendre calmement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct