lesoirimmo

Elèves : en cette année de covid, le théâtre les a sauvés

Aux Ursulines, à Tournai, les élèves de Rhéto ont adapté toute l’Odyssée en une pièce très rock.
Aux Ursulines, à Tournai, les élèves de Rhéto ont adapté toute l’Odyssée en une pièce très rock. - Delphine Seminckx

Ulysse a 14 ans, 16 ans, 19 ans. Ulysse est une fille. Ulysse est un garçon. Ulysse s’appelle Jewel, Django, Giuliano, Jules. Ulysse a un compte Instagram. Son voyage a duré un an mais, avec la pandémie, il semble s’être éternisé sur dix ans. Oubliez Circé ou les sirènes : le plus grand péril qu’a affronté Ulysse, c’est le covid. Et ce qui l’a sauvé, ce n’est pas de s’être attaché au mât, mais au contraire d’avoir largué les amarres grâce à l’art. « La deuxième vague ? Avec le projet théâtre, on a surfé dessus ! », se réjouit Jewel qui, avec sa classe d’arts d’expression à l’Institut des Ursulines à Tournai, a adapté toute l’Odyssée d’Homère en une pièce rock. « Ça a sauvé mon année », assure même la jeune fille de 18 ans aujourd’hui.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct