lesoirimmo

La famine qui menace 1,8 million de Tigréens n’a rien de naturel

La famine touche déjà 400.000 personnes et 1,8 million de Tigréens qui n’ont pu planter à temps pourraient bientôt être privés de nourriture.
La famine touche déjà 400.000 personnes et 1,8 million de Tigréens qui n’ont pu planter à temps pourraient bientôt être privés de nourriture. - AFP.

Qu’elles émanent de messages privés ou de sources humanitaires, toutes les informations en provenance du Tigré convergent pour décrire un désastre majeur et lors d’une réunion du Conseil de sécurité qui s’est tenue vendredi, des chiffres terrifiants ont été énoncés : la famine touche déjà 400.000 personnes et 1,8 million de Tigréens qui n’ont pu planter à temps pourraient bientôt être privés de nourriture. Officiellement, c’est pour permettre l’acheminement des secours que les troupes dépêchées par Addis Abeba se sont retirées de Makale, la capitale du Tigré. Mais elles doivent aussi marquer un temps d’arrêt pour reconstituer leurs forces après un échec militaire sans précédent. De leur côté, les troupes érythréennes qui étaient intervenues aux côtés des soldats gouvernementaux sont reparties vers la frontière de leur pays et les milices amharas sont restées sur leurs positions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct