lesoirimmo

Horeca, commerces, loisirs...: le système de réservations survivra au covid

Selon un expert, la pratique de la réservation pourrait entraîner «de petits changements, voire de nouvelles microstratégies pour certaines activités ou mode de fonctionnement».
Selon un expert, la pratique de la réservation pourrait entraîner «de petits changements, voire de nouvelles microstratégies pour certaines activités ou mode de fonctionnement». - Pierre-Yves Thienpont.

Pour se rendre dans un parc animalier, avant de suer à la salle de sport, afin d’effectuer des démarches administratives à la commune, (un temps) pour pouvoir être accueilli dans un magasin ou pour se faire vacciner… Les réservations et les rendez-vous, pris essentiellement en ligne, sont devenus, avec la crise du covid, des habitudes plus ou moins contraintes de notre quotidien de confinés. Même en ce début d’été, alors que la pandémie semble nous laisser un peu de répit malgré le variant delta menaçant, on ne peut encore imaginer aller au resto ou à la banque avant d’avoir réservé un créneau horaire en pianotant sur son smartphone. Et pour cause : l’époque est encore au contrôle des flux et des densités de population, afin de maintenir la distanciation sociale et de réduire la transmission du coronavirus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct