lesoirimmo

Travail et télétravail: la SNCB teste l’abonnement flexible

Chaque fois que le voyageur prendra le train, il sélectionnera en amont le jour qui sera ensuite scanné par l’accompagnateur de train via un QR code.
Chaque fois que le voyageur prendra le train, il sélectionnera en amont le jour qui sera ensuite scanné par l’accompagnateur de train via un QR code. - Le Soir.

La crise sanitaire a imposé le télétravail dans les entreprises et les services publics. A tel point qu’un retour à la situation antérieure à la pandémie semble impossible. La SNCB a donc décidé de s’adapter à cette nouvelle réalité du travail, en planchant sur l’idée d’un abonnement flexible à destination des navetteurs. Une expérience pilote a ainsi démarré ce 1er juillet, au sein du Service Public Fédéral Stratégie et Appui (SPF Bosa). Quelques centaines de fonctionnaires fédéraux se rendant au travail en train (mais pas ceux cumulant ce mode de transport avec le tram, le métro ou le bus), y participent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct