lesoirimmo

Le Tour de France perd ses magiciens

Mathieu van der Poel et Wout van Aert ont cassé les codes.
Mathieu van der Poel et Wout van Aert ont cassé les codes. - Photo News

Le peloton des suiveurs est triste. À l’aube de la dernière étape des Alpes, Primoz Roglic, lacéré, découpé, meurtri dans sa chair et psychologiquement atteint avait choisi de renoncer. Le Tour perdait son premier Slovène après avoir apprécié les prouesses du vainqueur sortant, Pogacar, favori incontestable d’une épreuve dont il est le vainqueur sortant. Et les envoyés spéciaux de ce petit pays vous rappelleront bien volontiers qu’en marge de tout cela, le meilleur descendeur du monde, Mohoric, s’est offert une magnifique victoire d’étape.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct