lesoirimmo

Des hackers demandent une rançon de 70 millions de dollars après une cyberattaque

Le groupe de hackers REvil a utilisé une faille dans le logiciel de Kaseya pour attaquer ses clients avec un programme qui crypte les données et demande une rançon. Ce logiciel est utilisé par toutes sortes d'organisations dans le monde pour la gestion des technologies de l'information et de la communication (TIC).

L'étendue totale des dégâts est difficile à estimer pour l'instant. REvil affirme que plus d'un million d'ordinateurs ont été touchés. La société informatique Huntress parle de plus de 1.000 entreprises concernées. Kaseya a indiqué qu'il y avait moins de 40 "victimes" directes, bien qu'il puisse y avoir un effet d'entrainement, car ces 40 entreprises ont elles-mêmes des plusieurs clients.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct