lesoirimmo

L’Iran, le regard vers l’Orient

Le nouveau président ultraconservateur, Ebrahim Raïssi, s’est engagé à soutenir l’accord sur le nucléaire, mais il se tournera aussi vers d’autres partenaires.
Le nouveau président ultraconservateur, Ebrahim Raïssi, s’est engagé à soutenir l’accord sur le nucléaire, mais il se tournera aussi vers d’autres partenaires. - EPA

Décodage

Deux nouveaux présidents (Biden et Raïssi) en pleine relance de négociations sur le nucléaire iranien après trois années tendues. Mercredi, l’Allemagne, qui est autour de la table, se disait optimiste quant à l’issue des discussions. L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi va-t-il torpiller cet accord ? Il s’est déjà engagé à le soutenir (après l’avoir voué aux gémonies pendant sa campagne). En revanche, il tournera aussi sa tête vers d’autres partenaires qui ont profité de la brouille entre l’Occident et l’Iran pour avancer leurs pions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct