lesoirimmo

Esinam: «ma musique est difficile à qualifier, et c’est tant mieux»

« J’aime la flûte traversière, pour son côté aérien. »
« J’aime la flûte traversière, pour son côté aérien. » - Maël G. Lagadec.

entretien

Esinam a toujours fait de la musique, et en particulier de la flûte traversière. Elle s’est beaucoup produite, sur les scènes de Belgique et d’Europe, avec sa voix, sa flûte, des percussions, des gadgets électroniques et sa machine à loops. Seule sur scène, elle montre son enthousiasme, son dynamisme, son plaisir d’être là face au public. Elle envoie son groove, ses « bonnes vibes », sa joie. Et le public est heureux. Pour le Brosella et le Gent Jazz, elle se produit en quartet, avec Martin Méreau à la batterie, Axel Gilain à la basse et Pablo Casella, un Brésilien qui vit à Gand, à la guitare. Avec eux, elle a aussi enregistré son premier album Shapes in twilights of infinity, qui sortira en septembre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct