lesoirimmo

Avec Janez Jansa à sa tête, une présidence de l’Union européenne sous très haute surveillance

Janez Jansa s’est défendu, devant le Parlement de Strasbourg ce mardi, de vouloir saper les valeurs fondatrices de l’UE.
Janez Jansa s’est défendu, devant le Parlement de Strasbourg ce mardi, de vouloir saper les valeurs fondatrices de l’UE. - EPA.

Un poisson froid. Sans émotion apparente. D’un calme olympien, quelle que soit l’adversité. Bref, l’exact opposé d’un… Donald Trump survitaminé, dont il saluait le « triomphe » au lendemain de la présidentielle américaine de novembre dernier, seul dirigeant dans l’Union européenne à ne pas pousser un soupir de soulagement à l’annonce d’un retour « à la normale » dans la relation transatlantique. Janez Jansa, puisque c’est de lui qu’il s’agit, cache-t-il son jeu ? Le Premier ministre slovène a livré une prestation acrobatique, mardi, devant le Parlement européen à Strasbourg, en présence de la présidente de la Commission Ursula von der Leyen.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct