lesoirimmo

Philippe Gilbert: «La 1re fois que j’ai grimpé le Ventoux, j’avais le maillot jaune du Dauphiné!»

Philippe Gilbert: «La 1re fois que j’ai grimpé le Ventoux, j’avais le maillot jaune du Dauphiné!»

J’adore le Mont Ventoux car c’est une montagne mythique qui m’a toujours fasciné. Elle est au milieu de la Provence, dans la plaine, on la voit de loin et de partout, c’est unique dans le paysage des cols d’Europe. Je n’ai jamais eu la chance d’y aller en vacances quand j’étais petit mais j’ai lu les histoires racontées sur le Ventoux, je connais le passé et, surtout, j’y ai vécu un émoi considérable lors de ma première ascension en 2006 car j’avais le maillot jaune du Dauphiné sur les épaules ! Cette première expérience fut agréable car au soir de la montée, j’étais encore troisième du général, on s’était entraidés avec Sébastien Joly qui avait, lui, le maillot de meilleur grimpeur. Je n’avais pas été ridicule. 50 kilomètres avant d’arriver au pied, on le voit déjà, c’est cela qui est bizarre car on se dit surtout qu’on va devoir aller jusqu’en haut. Je connais surtout les montées par Sault et Bédoin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct