lesoirimmo

Télétravail: Bruxelles ou la Costa del Sol, c’est pareil

Evelyne Gielen sur la plage à Marbella.
Evelyne Gielen sur la plage à Marbella. - Evelyne Gielen

Pourquoi travailler en regardant la pluie tomber alors qu’on peut le faire au soleil, face à la grande bleue, à Marbella ? Cette question, Evelyne Gielen se l’est souvent posée, avant de se résoudre à y répondre en s’exilant partiellement pour combiner boulot et plaisir. Lorsque le premier confinement du printemps 2020 contraint la planète entière à rester cloîtrée, cette agente immobilière bruxelloise qui affiche 20 ans d’expérience au compteur se trouve à Marbella pour y suivre une formation, laquelle sera finalement annulée. Etant bloquée sur place, ses envies d’évasion, déjà présentes avant le covid, se font de plus en plus pressantes. « J’allais déjà régulièrement à Marbella en vacances », se souvient-elle aujourd’hui. « Je me suis dit que je pourrais combiner des séjours au soleil et télétravail. Il me suffisait d’emmener mon ordinateur portable ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct