lesoirimmo

Taxe sur le kérosène: un dossier maudit dont le climat se languit

Taxe sur le kérosène: un dossier maudit dont le climat se languit

Il suffit d’une recherche en ligne pour constater que l’on parlait déjà de la taxe kérosène il y a au moins vingt ans, quand Didier Reynders était encore ministre des Finances (!). La proposition pour introduire cet impôt devrait enfin être présentée le 14 juillet par la Commission européenne, même si elle sera noyée dans un tsunami de réformes visant à décarboner nos habitudes dont chacune aura sa controverse propre. Et puisque, après l’avoir sérieusement envisagé, l’institution européenne a renoncé à contourner la règle de l’unanimité pour les questions fiscales, l’avenir du débat sur la taxe kérosène est encore incertain. Il y a eu plusieurs tentatives sur les deux dernières décennies et toutes ont échoué. « L’atmosphère a changé », nous avait répondu, sans mauvais jeu de mots, l’ancien président de la Commission, Jean-Claude Juncker, en décembre 2019, lorsqu’on lui avait demandé quelles étaient les chances de l’initiative aujourd’hui.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct