lesoirimmo

Van Aert dompte le Ventoux et triomphe: ce qu’il faut retenir de la 11e étape du Tour de France

AFP
AFP

Défier le Mont Ventoux non pas une mais deux fois, telle était la mission du jour, par son versant le plus accessible d’abord avant l’ascension redoutable via Bédoin. Pour départager les grimpeurs ou les hommes de tête, une descente vertigineuse vers l’arrivée à Malaucène.

Un programme qui motivait visiblement Alaphilippe, à l’attaque d’entrée, jusqu’à former un quatuor avec Dan Martin, Perez et Rolland, Un groupe de contre emmené par van Aert rentrait au pied de la première montée du Ventoux. Derrière par contre, plus que les coureurs lâchés, ce sont les abandons qui se succédaient : Tony Martin sur chute, Russo, Scotson mais aussi Van der Sande et… Tiesj Benoot qui arrivait pourtant ambitieux sur ce Tour.

Au sommet, le groupe de tête, réduit à huit unités (Alaphilippe, Bernard, Durbridge, Elissonde, Mollema, Perez, Meurisse et Van Aert) comptait 5 minutes d’avance sur un peloton étonnamment emmené par les maillots Ineos.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct