lesoirimmo

La chercheuse Zoé Grumberg: «Génocide ou non, cela n’enlève rien à la souffrance»

La chercheuse Zoé Grumberg: «Génocide ou non, cela n’enlève rien à la souffrance»

Entretien

C’est en regardant comment le mot est né qu’on comprend sa charge symbolique, intrinsèquement liée à la Shoah. Mais, rappelle la chercheuse Zoé Grumberg, le terme a aussi été forgé par comparaison au génocide arménien.

Zoé Grumberg est docteure en histoire contemporaine et donne un cours sur la notion de génocide à Sciences Po Paris. Elle a participé à la Mission d’étude sur la recherche et l’enseignement des génocides et crimes de masse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct