lesoirimmo

Chine: reconnaître le génocide ouïghour, est-ce dévoyer ce terme?

Les manifestations se multiplient pour dénoncer le traitement subi par les Ouïghours dans la région chinoise du Xinjiang - ici, à Istanbul, en mars dernier.
Les manifestations se multiplient pour dénoncer le traitement subi par les Ouïghours dans la région chinoise du Xinjiang - ici, à Istanbul, en mars dernier. - EPA

Les mots ont un poids. Ce jeudi, les députés devraient voter en faveur d’un projet de résolution sur le génocide des Ouïghours. Portée par Ecolo/Groen et soutenue par tous les partis de la Vivaldi, la résolution ferait du parlement belge le sixième en Europe à reconnaître un risque de génocide à l’encontre de cette communauté musulmane vivant dans la province du Xinjiang, dans l’est de la Chine. « Enfin », se réjouit le député Samuel Cogolati (Ecolo).

Depuis plusieurs mois, les témoignages et rapports affluent, dénonçant le travail forcé, les stérilisations de force, les disparitions, l’endoctrinement des enfants, les abus sexuels ou encore les déportations.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct