lesoirimmo

Ouverture de la 53e Quinzaine des réalisateurs avec «Ouistreham»

Juliette Binoche, alter ego de Florence Aubenas, entourée des travailleuses de l’ombre.
Juliette Binoche, alter ego de Florence Aubenas, entourée des travailleuses de l’ombre. - D.R.

Comment rendre compte, témoigner sans trahir l’autre et soi-même ? Jusqu’où aller pour nourrir son œuvre ? Peut-on mentir pour de bonnes intentions ? C’est ces interrogations-là que soulève l’écrivain, scénariste et réalisateur Emmanuel Carrère en adaptant librement l’essai de la journaliste Florence Aubenas qui, pour parler de la crise, a voulu la comprendre de l’intérieur en s’inscrivant à Pôle emploi sans révéler qu’elle était journaliste et en acceptant un poste comme agent de propreté dans des entreprises. Son livre Le quai d’Ouistreham, paru en 2010, a reçu le Prix Joseph Kessel et le prix Livre et droits de l’homme 2010, le Globe de cristal 2011.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct