lesoirimmo

Roman graphique: le monde pourri des Misérables

L’univers impitoyable de Victor Hugo sous la plume de ce vaurien d’Eric Salch.
L’univers impitoyable de Victor Hugo sous la plume de ce vaurien d’Eric Salch. - Glénat.

Auteur des Branleurs et des Meufs cool, Eric Salch n’est pas une chochotte du 9e Art. Son nouveau roman graphique, Les Misérables , tient de la révélation enfiévrée, où le texte de Victor Hugo déraille. Un rat à l’âme sensible accompagne le lecteur sur les traces de Jean Valjean, un rôdeur fan du Borussia Dortmund et faucheur d’écrans plats. D’entrée de jeu, le récit bascule ainsi dans le péché. Eric Salch ne respecte rien du texte original. Il n’est pas dans l’adaptation dévote d’un livre sacré. Son pinceau trempé dans la gadoue communie avec la noirceur des âmes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct