lesoirimmo

Le métro menace le patrimoine byzantin de Thessalonique

Un portique du VIe siècle dans le chantier du métro.
Un portique du VIe siècle dans le chantier du métro. - XENIKAKIS GESAFIDIS.

Des vestiges de la plus haute valeur patrimoniale ont été mis au jour dans le chantier du métro de Thessalonique, en Grèce. Il s’agit, selon les spécialistes, de l’une des découvertes les plus spectaculaires au monde concernant l’époque byzantine. Les ouvriers ont retrouvé intacte la route qui formait le cœur de la cité, entre le IVe et le XIIe siècle. Thessalonique est la ville antique et byzantine la plus grande et la mieux conservée à ce jour. Il serait tout à fait possible d’assurer la conservation de ces ruines in situ et d’en faire une nouvelle attraction touristique mais l’entreprise en charge de la construction du métro propose plutôt de les déplacer puis de les remonter après la fin des travaux du métro. L’idée hérisse l’ensemble des défenseurs du patrimoine car des initiatives semblables ont abouti précédemment à des désastres au plan archéologique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct