lesoirimmo

Les Etats-Unis inquiets face à la descente aux enfers en Haïti

Une foule menaçante et vindicative ceinturait, jeudi, le commissariat où sont détenus deux des membres présumés du commando qui a abattu le président Jovenel Moïse.
Une foule menaçante et vindicative ceinturait, jeudi, le commissariat où sont détenus deux des membres présumés du commando qui a abattu le président Jovenel Moïse. - EPA

Tout le monde au sol, c’est la DEA - Agence fédérale américaine de lutte contre le trafic de cdrogue, NDLR ! » Ces phrases censément proférées par les assaillants qui, dans la nuit du 6 au 7 juillet, assassinèrent le président haïtien Jovenel Moïse, ont provoqué des remous à Washington. Qui étaient ces tueurs vêtus de noir, que des témoins auraient entendu s’exprimer en espagnol et en anglais ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct