lesoirimmo

La Seleçao coupée de son public

En football, le Brésil a vécu sur son sol deux grandes désillusions synonymes de tragédie nationale. Parler de la Coupe du monde 1950 avec ce dernier match perdu contre l’Uruguay (qui a provoqué une vague de suicides et a brisé la carrière du gardien brésilien Moacir Barbosa) ou de l’édition 2014 avec cette mise en pièces de la Seleçao par la Mannschaft (1-7 au Maracana !) suffit à déprimer n’importe quel supporter auriverde.

Ce scénario leur a été épargné en Copa America alors que le Brésil, avant 2021, avait accueilli la compétition à cinq reprises (1919, 1922, 1949, 1989 et 2019) pour cinq succès (sur neuf au total). Une première défaite à la maison, de surcroît face à l’Argentine, susciterait pourtant moins de vagues dans un monde où le coronavirus monopolise encore toutes les inquiétudes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct