lesoirimmo

Relance en Belgique: la FEB se dit optimiste, pas euphorique

Pour Pieter Timmermans de la FEB, «La Belgique n’a pas besoin d’un plan de relance, mais de transformation».
Pour Pieter Timmermans de la FEB, «La Belgique n’a pas besoin d’un plan de relance, mais de transformation». - Belga.

Tous les six mois, la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) mène l’enquête auprès de ses membres, via ses fédérations sectorielles, pour « mesurer la température économique du pays ». Bonne nouvelle : le mercure est remonté dans le thermomètre.

Pieter Timmermans, l’administrateur délégué de la fédération patronale, et Edward Roosens, économiste en chef, présentaient ce vendredi matin les résultats de l’enquête menée en mai et juin, qui « montrent les signes clairs d’un redressement économique. »

La moitié des secteurs font ainsi état d’une activité économique à un niveau égal ou supérieur à la normale, contre 10 % lors de la précédente enquête, en novembre 2020.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct