lesoirimmo

Un Cavendish «puissance 4» conquiert Carcassonne: ce qu’il faut retenir de la 13e étape du Tour de France

Epa
Epa

Qui dit plaine, dit souvent sprint massif mais, contre toute attente, Carcassonne avait toujours accueilli un chevalier solitaire, jamais une meute de guerriers. En quête d’un 34e bouquet, Cavendish allait-il écrire l’histoire ?

Comme de coutume, le départ se révélait extrêmement nerveux et il fallait plus d’une demi-heure pour qu’un trio parvienne à se dégager : Goldstein, Bennett et Latour. Un scénario presque idéal pour le maillot vert dont la formation régulait l’allure en compagnie des maillots Alpecin.

Une attaque de Gilbert ayant enfin réveillé le peloton, une grosse chute expédiait des coureurs sur les bas côtés et entraînait surtout les abandons de Roger Kluge et Simon Yates. Un Tour à oublier pour le Britannique, 3e du récent Giro.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct