lesoirimmo

Coronavirus: le cas inédit d’une nonagénaire belge contaminée par deux variants

Coronavirus: le cas inédit d’une nonagénaire belge contaminée par deux variants

Des chercheurs de l’hôpital Onze-Lieve-Vrouwziekenhuis (OLVZ) d’Alost ont fait état dimanche du cas inédit d’une nonagénaire décédée en mars du Covid-19, après avoir été infectée simultanément par deux variants différents, l’Alpha (britannique) et le Beta (sud-africain), un phénomène sans doute « sous-estimé ».

« C’est l’un des premiers cas documentés de co-infection avec deux variants préoccupants du Sars-CoV-2 », a indiqué la biologiste moléculaire Anne Vankeerberghen, auteure de l’étude, citée dans un communiqué du Congrès européen de microbiologie clinique et maladies infectieuses (ECCMID).

Le 3 mars 2021, cette femme de 90 ans, sans antécédents médicaux particuliers et non vaccinée, avait été admise dans à l’hôpital après une série de chutes, selon cette étude de cas, présentée devant le Congrès et revue par les pairs de son comité de sélection.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct