lesoirimmo

Tour de France: rien n’est fait pour les pois

Wouter Poels, leader aux pois.
Wouter Poels, leader aux pois. - Photo News

Le maillot jaune, même si Tadej Pogacar s’échine logiquement à trouver tous les arguments du monde pour ne pas valider sa victoire avant Paris, est solidement tricoté sur les épaules du Slovène. Le vert ? D’ubuesque avant le départ pour Mark Cavendish, il a migré vers l’incroyable quand il a coloré la bombinette retrouvée à Fougères et n’a plus que l’incertitude mathématique pour assurer une esquisse de suspense tant, sauf pépin avec les délais, le Cav’ a course verte gagnée. Quant aux mailles blanches, il n’y a même jamais eu discussion puisque Tadej Pogacar les possède depuis le premier jour…

Reste donc, niveau tuniques, une lutte pour le maillot à pois qui, là, à l’inverse, prend autant de relief qu’une étape de haute-montagne. C’est bien simple, le maillot bicolore a changé trois fois de titulaire en trois jours. Nairo Quintana jusqu’à vendredi, Michael Woods samedi et Wout Poels en Andorre qui le retrouve après une première prise, d’une journée, au Grand-Bo’.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct