lesoirimmo

Assassinat du président haïtien: les tueurs sont venus de Colombie

Un policier garde l’entrée de la maison du président assassiné.
Un policier garde l’entrée de la maison du président assassiné. - AFP

La police haïtienne a arrêté vendredi Gersaín Mendivelso Jaimes, 42 ans, le dix-huitième ex-soldat colombien qui serait impliqué dans l’assassinat de Jovenel Moise, président de Haïti, tué le 7 juillet dernier à son domicile privé de Port-au-Prince. Sur les vingt-huit membres (26 colombiens et deux américains d’origine haïtienne) du commando qui, selon les autorités haïtiennes, a perpétré le magnicide, cinq étaient encore en cavale dimanche matin et trois ont été tués dans les heures suivant le crime.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct