lesoirimmo

Colère dans le secteur de la récupération des déchets électriques

L’entreprise d’économie sociale Retrival a perdu son mazrché de collecte en province de Luxembourg et dénonce une concurrence déloyale.
L’entreprise d’économie sociale Retrival a perdu son mazrché de collecte en province de Luxembourg et dénonce une concurrence déloyale. - D.R.

Le marché de récupération des déchets ou objets de seconde main attise de plus en plus de convoitise. Des sociétés commerciales qui n’étaient pas du tout intéressées par le sujet s’y intéressent désormais de plus en plus, au détriment de l’économie sociale, à l’image de Cora pour le secteur des habits de seconde main ou de la société BD myshopi pour les déchets électriques et électroniques (DEEE).

Pour ces derniers objets, le logisticien basé à Bornem, qui est notamment distributeur de toutes-boîtes, vient de remporter pour 3 ans un appel d’offres en province de Luxembourg, marché lancé par Récupel, l’organisme de gestion de la récupération des DEEE dans l’ensemble des provinces wallonnes. Ces 9 dernières années, c’était l’entreprise d’économie sociale Retrival, basée à Charleroi, qui avait cette collecte en charge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct