lesoirimmo

Le service bancaire de base, un droit complexe à exercer pour les demandeurs d’asile

Sans compte, il est devenu impossible de percevoir un salaire ou des allocations. Sans carte de paiement, il est devenu récemment plus compliqué de consommer certains biens et services.
Sans compte, il est devenu impossible de percevoir un salaire ou des allocations. Sans carte de paiement, il est devenu récemment plus compliqué de consommer certains biens et services. - Pierre-Yves Thienpont.

On est moins dans les agences, il y a moins d’agences et on a toujours des objectifs à atteindre. On doit faire un certain nombre de crédits, vendre des produits qui rapportent à la banque. Alors ces clients-là, qui ne parlent généralement pas la même langue que nous, qui ont des dossiers compliqués, ce sont “des mangeurs de temps”  ». Ce témoignage émane d’un employé d’une agence statutaire de la première banque du pays, BNP Paribas Fortis. Il affirme avoir reçu des consignes claires visant à limiter un maximum l’ouverture de comptes de base, surtout pour des demandeurs d’asile.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct