lesoirimmo

Dominique Monami et Els Callens: «Cette médaille nous a unies pour la vie»

«Quand la balle de match est arrivée, tu m’as dit:  Tu ne bouges pas! . C’était presque un ordre!», dit Els Callens à Dominique Monami, qui ne se tient plus à l’évocation de cette remarque. @Dominique Duchesnes
«Quand la balle de match est arrivée, tu m’as dit: Tu ne bouges pas! . C’était presque un ordre!», dit Els Callens à Dominique Monami, qui ne se tient plus à l’évocation de cette remarque. @Dominique Duchesnes

Elles arrivent en tenue estivale, à cinq minutes d’intervalle, en cette belle journée de juin dans le magnifique Vrijbroekpark de Malines, où le rendez-vous a été pris. La joie de se revoir est instantanée, la complicité est toujours évidente. Vingt ans… plus un après la conquête de la médaille de bronze en double aux Jeux olympiques de Sydney, la première de l’histoire pour le tennis belge aux JO, Dominique Monami et Els Callens sont venues évoquer ce qu’elles considèrent toujours comme « le plus grand moment » de leur carrière. Dans leur sac, elles n’ont pas oublié d’apporter leur breloque, celles dont elles avaient clairement fait leur objectif en débarquant en Australie à l’automne 2000. Un objet qui a plus de valeur que jamais à leurs yeux.

« Une médaille olympique, c’est déjà quelque chose de formidable, mais quand on peut la partager avec quelqu’un, c’est encore mieux », disent-elles en préambule.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct