lesoirimmo

Grève de la faim des sans-papiers: le PS demande des visas de court séjour afin d’ouvrir un dialogue

Grève de la faim des sans-papiers: le PS demande des visas de court séjour afin d’ouvrir un dialogue

Le PS a appelé lundi le gouvernement fédéral à trouver une solution provisoire dans le dossier de la grève de la faim de sans-papiers par l’octroi de visas de court séjour, ce qui permettrait d’ouvrir un espace de négociation et de dialogue.

Depuis 50 jours, une grève de la faim est en cours sur les sites de l’ULB et de la VUB et dans l’église du Béguinage à Bruxelles. «La situation n’a pas évolué malgré les nombreux appels de la société civile, des partenaires sociaux, syndicats et patronat, du monde universitaire, de l’Église catholique de Belgique, etc.», constate le parti socialiste dans un communiqué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct