lesoirimmo

«Fast & furious 9»: en voiture, la famille!

«Fast & furious 9»: Toujours plus fort, jusqu’à l’absurde!
«Fast & furious 9»: Toujours plus fort, jusqu’à l’absurde! - DR

Et dire que tout a commencé, en 2001 pour être précis, comme une histoire de flic infiltré, de courses des rues et d’attaques de camions… L’agent s’appelle Brian O’Conner, il est incarné par Paul Walker. Le chef de la bande s’appelle, lui, Dominic « Dom » Toretto, joué par Vin Diesel. Mise de départ : 38 millions de dollars. Box-office international : plus de 207 millions de dollars. Une suite s’imposait donc. Vingt ans plus tard, on en est à neuf longs-métrages dans ce qui est devenu une franchise, laquelle compte également deux courts ainsi qu’une spin-off. Le succès des Fast and furious ne s’est en outre jamais démenti : cette même franchise a rapporté à ce jour près de 6 milliards de dollars, soit plus de 4 fois et demie l’addition des budgets de chaque volet.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct