lesoirimmo

Roy Mor à propos de son album «After the real thing»: «Le concert, c’est mystérieux, la musique est mystérieuse»

Roy Mor : « Tout ça fait partie de moi, la philosophie, la science, la musique. »
Roy Mor : « Tout ça fait partie de moi, la philosophie, la science, la musique. » - Yoel Levy.

entretien

Le pianiste israélien Roy Mor sort son premier album en tant que leader, et on est ravi. Il a réussi à mêler ses diverses influences, swing, bop, pop, folk d’Israël, musique arabe, dans une musique homogène qui porte un message d’ouverture, aux autres musiques et aux autres musiciens : il ne tire jamais la couverture à lui, il laisse beaucoup d’espace à ses complices. Interview par zoom, Roy à Tel-Aviv, moi à Bruxelles.

Un pianiste israélien qui commence son premier album par le solo d’un instrument arabe, l’oud, est-ce un geste politique ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct