lesoirimmo

Vie privée: comment la Belgique va éviter d’être condamnée par la Commission européenne

Frank Robben, le «monsieur data» du royaume, n’est-il plus intouchable? La procédure de destitution à son égard figurerait dans la réponse des autorités belges à la Commission européenne.
Frank Robben, le «monsieur data» du royaume, n’est-il plus intouchable? La procédure de destitution à son égard figurerait dans la réponse des autorités belges à la Commission européenne. - Belga.

La vie privée des Belges est-elle mieux protégée aujourd’hui ? A dire vrai, on ne le sait toujours pas. La seule certitude, au terme d’un an et demi de crise sanitaire et, surtout, de remous cataclysmiques au sein des institutions censées en garantir le fonctionnement, c’est que le système de protection des données à caractère personnel en Belgique est gravement malade. Les failles ont surgi au gré des signaux d’alarme de deux lanceuses d’alerte de l’Autorité de protection des données (APD), de révélations à répétition dans la presse, de rapports sans concessions (Cour des comptes…), d’une mise en demeure de la Commission européenne pour non-respect du RGPD, de multiples auditions parlementaires, de mises en garde d’experts, d’actions en justice…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct