lesoirimmo

Photographie: les Rencontres d’Arles à la croisée des chemins

Photographie: les Rencontres d’Arles à la croisée des chemins
Ahmed Ano

La pluie du premier jour et les professionnels de la semaine d’ouverture ont déserté les rues d’Arles qui retrouve son allure de petite ville écrasée de soleil, à peine dérangée par les amateurs de photo découvrant les expositions des Rencontres 2021.

Celles-ci sont un peu moins nombreuses que les années précédentes, certains lieux n’ayant pu être utilisés en raison de la pandémie. Le public est pourtant au rendez-vous. Durant la semaine d’ouverture, 14.000 visiteurs ont ainsi été dénombrés. C’est 26 % de moins qu’en 2019 qui était une année exceptionnelle puisqu’on fêtait la cinquantième édition avec une cinquantaine d’expositions (pour 35 cette fois). Mais c’est un résultat franchement réjouissant pour Christoph Wiesner, nouveau directeur de la manifestation et Aurélie de Lanlay, directrice adjointe, alors que la pandémie a empêché le public non européen (Américains et Japonais notamment) de faire le déplacement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct