lesoirimmo

Comment les constructeurs se préparent au règne de la voiture électrique

La reconversion d’une usine, comme Audi Brussels, pour la production de voitures électrique coûte jusqu’à un milliard d’euros...
La reconversion d’une usine, comme Audi Brussels, pour la production de voitures électrique coûte jusqu’à un milliard d’euros... - D.R.

Le couperet de la Commission européenne est tombé : à partir de 2035, les constructeurs automobiles ne pourront plus vendre de véhicules équipés de moteur à combustion interne sur le marché de l’Union. En d’autres termes, si la proposition de la Commission passe telle quelle auprès des Etats membres, les marques devront, dans treize ans et demi, n’écouler que des modèles électriques. Soyons cash : cette annonce ne surprend guère le secteur qui a déjà vu déferler plusieurs vagues de (futurs) bannissements du thermique dans de nombreuses métropoles européennes, dont Bruxelles. Et il s’y résigne, non sans juger imprudent et trop précoce de rejeter toutes les motorisations à combustible fossile, y compris celles de véhicules hybrides et au CNG. « La décision scientifique sur le choix de la technologie électrique n’a pas été prise par l’industrie automobile.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct