lesoirimmo

Cinq ans après, Nice commémore «l’enfer» de l’attentat du 14 juillet

Cinq ans après, Nice commémore «l’enfer» de l’attentat du 14 juillet
Belga.

Des roses blanches et 86 colombes s’élançant dans le ciel en mémoire des vies fauchées : Nice a commémoré mercredi « sans haine » les cinq ans d’un attentat qui visait « la France toute entière » un 14 juillet, selon le Premier ministre Jean Castex.

Quelque 400 personnes, en majorité des victimes et familles de victimes, se sont rassemblées mercredi dans les jardins de la villa Massena, à quelques pas de la Promenade des Anglais. C’est sur ce célèbre front de mer que, le 14 juillet 2016, une attaque jihadiste avait transformé « une chaude soirée, heureuse et festive » en « chaos », en « enfer », a rappelé Stéphane Erbs, co-président de l’association Promenade des Anges.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct