lesoirimmo

Le jour où Valérie Lemercier a invité Céline Dion au Festival de Cannes

Valérie Lemercier s’est entourée d’une troupe d’acteurs québécois plus vrais que nature. Pas un faux pas, pas une fausse note, tous permettant une empathie immédiate et composant l’étonnante famille d’Aline Dieu entre rire et élan d’amour.
Valérie Lemercier s’est entourée d’une troupe d’acteurs québécois plus vrais que nature. Pas un faux pas, pas une fausse note, tous permettant une empathie immédiate et composant l’étonnante famille d’Aline Dieu entre rire et élan d’amour. - D.R.

On pleure, on rit, on chante, on tombe en amour. Aline (pas celle de Christophe), c’est comme une chanson de Céline (pas celle d’Hugues Aufray). Avec des grands sentiments, des envolées lyriques, un romantisme à l’état pur. Un beau grand film populaire, un conte de fées XXL qui coche toutes les cases de la réussite. Avec Valérie Lemercier devant et derrière la caméra, ayant apporté un soin méticuleux et jubilatoire aux gestes, aux looks, aux costumes de scène, à son sens de la réplique. Et quand elle chante, c’est la voix de Victoria Sio qui vient se superposer à la sienne pour que la fiction glisse de façon troublante vers le réel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct